« Chalonnais, unisson nous!!! »

Télécharger le tract du 22 avril 2014De plus en plus de salariés sont victimes des conditions de travail. Certains ont même subi un accident du travail avec des effets irréversibles sur leur état de santé. Cette pénibilité est principalement d’ordre physique pour les salariés en fabrication, psychique pour les salariés de l’établissement (administratif, étude, développement) , et cumulée pour les salariés sous-traités (expédition, retriage, nettoyage).

Non seulement la direction de l’entreprise fuit ses responsabilités, mais elle fait supporter le poids de la pénibilité sur les victimes.

Le syndicat CGT appelle tous les salariés à faire grève pour obliger l’entreprise à reclasser tous les salariés victimes de la pénibilité du travail, et pour définir de quelles améliorations des conditions de travail nous avons besoin.

Télécharger le tract.


2ème réunion GPEC 2014

Télécharger le document GPEC 20140417Ce jeudi 17 Avril nous avons eu une seconde réunion de négociation sur la GPEC : Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. La première entrevue du mois de Mars avait permis de dresser un bilan très mitigé de la dernière GPEC.

Lors de cette réunion nous avions fait des propositions concrètes pour cet accord…

La suite est dans le document en téléchargement ici.


Flash CE du 26 mars 2014

Télécharger le flash CE du 26 mars 2014Un flash CE qui explique bien comment une équipe CGT jeune, dynamique et de surcroit majoritaire avec 51.8 % des voix aux dernières élections professionnelles, se voit refuser le poste de secrétaire du CE au bénéfice de l’âge.

Encore une fois, La démocratie n’est pas une volonté du couple direction/CFDT.

Tout est dans le document!


1ère réunion GPEC 2014

Télécharger le document GPEC 20140305

Ce mercredi 5 mars nous avons eu une première réunion de négociation, ou plutôt de présentation de la GPEC : Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences.

Nous avions eu un premier accord GPEC en 2007 signé par la CGT qui a malheureusement rencontré des difficultés pour son application, surtout en matière d’embauche et de respect des effectifs CDI.

Aujourd’hui la situation à VERALLIA c’est une pyramide des âges élevée et c’est sur ce sujet particulier qu’il nous faut négocier.

La suite dan le document.