Activité usine Chalon – situation & mesures de protection des salariés

Le 31 mars, la direction a enfin réuni les Organisations syndicales pour évoquer ensemble la sécurité des salariés travaillant sur le site.

Les explications plus complètes sont à lire dans le tract ci-dessous.

Une déclaration commune (patrons & syndicats) a été diffusée.

La CGT ne l’a pas signée, et vous pouvez retrouver les explications en cliquant sur ce lien (position CGT sur déclaration commune). Une autre organisation syndicale a également annoncé ne pas l’avoir signé, pourtant la direction a apposé leur logo dessus… Nous les laisserons agir en leur nom pour l’utilisation abusive de leur logo si tel est réellement le cas.

Pour la CGT les choses sont claires, les gens doivent avoir le moins de contacts possibles entre eux, le gouvernement a donné l’ordre de rester chez soi, donc seuls les salariés occupant des emplois « réellement utiles et nécessaires » doivent travailler dans la période, et seulement si les conditions de protection et de sécurité sont réunies ! Comme le rappellent à longueur de journée les personnels soignants « vous voulez nous aider… Restez chez vous ! »

N’hésitez pas à contacter la CGT cgt.verre.chalon71@orange.fr


Spécial droit de retrait !

Ce que dit la loi :

Conformément aux articles L4131-1 et suivants du code du travail sur le droit de retrait :

-          Tout salarié a la possibilité de se retirer de toute situation de travail dont il/elle a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu’il/elle constate dans les systèmes de protection, après en avoir alerté l’employeur.

-          L’employeur ne peut demander au travailleur qui a fait usage de son droit de retrait de reprendre son activité dans une situation de travail où persiste un danger grave et imminent résultant notamment d’une défectuosité du système de protection.

-          L’employeur prend les mesures et donne les instructions nécessaires pour permettre aux travailleurs, en cas de danger grave et imminent, d’arrêter leur activité et de se mettre en sécurité en quittant immédiatement le lieu de travail.

-          Aucune sanction, aucune retenue de salaire ne peut être prise à l’encontre d’un travailleur ou d’un groupe de travailleurs qui se sont retirés d’une situation de travail dont ils avaient un motif raisonnable de penser qu’elle présentait un danger grave et imminent pour la vie ou pour la santé de chacun d’eux.


Suivi continu de l’activité à Verallia Chalon – Les informations seront actualisées au fur et à mesure.

Activité usines au 23 mars 2020 :

- Chalon : Lignes : 12 ; 23 ; 25 ;  32 sont bouchées. Ligne 30 arrêtée et redémarrée en fonction des effectifs…

- Oiry : 2 lignes arrêtées sur 4 – Chômage partiel 50 % du temps

- Vauxrot : 2 lignes arrêtées sur 4 – pas de chômage partiel (2 cas avérés de COVID 19)

- Cognac : 6 lignes arrêtées sur 10 – chômage partiel

- St Romain : Four 3 en veille – CSE Extra lundi pour chômage partiel…

- Lagnieu : Pas de lignes arrêtées

- VOA : 4 lignes arrêtées sur 6 – Chômage partiel50 % du temps

Lors du CSE Extra du 19 mars, la direction a refusé de réduire l’activité, de fait les arrêts des salariés se multiplient et la mise en sécurité de l’outil de travail se fait à l’instant « T » avec le personnel présent… Ce qui risque d’avoir des conséquences importantes sur la mise en sécurité & la préservation de l’outil de travail dans les meilleures conditions possibles avec le personnel suffisant, ET les compétences adaptées !

La CGT a interpelé officiellement la direction le 20 mars par matin. Mail à lire ici Toujours aucune réponse de la direction ! Une honte !

=> Un droit d’alerte a été déposé ce samedi matin à 10 h00 : à lire ici   et la réponse du RRH de Chalon à lire ici : Rien sur la désinfection ?! Nouvelle interpellation de la direction lundi à 16h à lire ici

=> Lettre ouverte envoyée au directeur le 24 mars à 19 h : à lire ici Pas de réponse, ce qui démontre son mépris envers les salariés et leurs représentants !

=> Tract CGT du 26 mars : la priorité c’est protéger !

Le DSC CGT a également saisi la Direction Générale

La CGT demande aux salariés de faire remonter tous les problèmes concrets que vous rencontrez sur votre lieu de travail à l’adresse mail cgt.verre.chalon71@orange.fr ou à un militant CGT de votre connaissance par téléphone, mail ou réseaux sociaux.

N’hésitez pas à nous solliciter et nous alerter sur toutes les situations à risque, les procédures de sécurité non respectées, s’il manque de produits désinfectant, ou si les lieux communs ne sont pas désinfectés régulièrement entre chaque passage de salarié. Les élus CGT ne peuvent pas tous être présents à l’établissement, mais ils vous accompagneront du mieux qu’ils le peuvent et ce y compris à distance.

Les élus et mandatés CGT